realhiphop

J'ai crée ce forum, pour partager ma culture hip hop, car la signification du mot hip hop signifie beaucoup de choses et peu de gens le savent .
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fabio Santos, la résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnC
Admin


Messages : 75
Date d'inscription : 22/10/2007
Age : 31

MessageSujet: Fabio Santos, la résurrection   Mer 24 Oct - 16:38

Fabio Santos, longtemps relégué sur le banc, a trouvé sa place à Lyon qu'il a mené à la victoire à Stuttgart en Ligue des Champions. Travailleur acharné, le Brésilien s'impose de plus en plus comme un joueur majeur de l'OL et va avoir l'occasion de le confirmer dans les semaines à venir.

Lyon est toujours en vie et remercie Fabio Santos. Grâce à sa victoire à Stuttgart (0-2), l'OL peut encore croire à une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Il suffira même au champion de France de battre Stuttgart à Gerland dans deux semaines pour être mathématiquement qualifié pour la Coupe de l'UEFA. Un moindre mal avant de rêver peut-être d'un faux-pas du Barça ou de Glasgow. En clair, le travail a été bien fait outre-Rhin. Bien organisés, enfin réalistes sur la scène continentale, les Lyonnais ont montré qu'ils étaient de retour aux affaires dans la compétition reine. Avec cette formation type qui s'impose depuis trois matches. Mais surtout avec un Fabio Santos qui devient incontournable dans l'entre-jeu rhodanien.

Si Karim Benzema a comme toujours réalisé un match plein s'offrant même un nouveau but, si Hatem Ben Arfa s'est mis en évidence avec son activité, sa capacité à garder le ballon et à délivrer des caviars, c'est bien Fabio Santos qui a marqué ce match de son empreinte. Bien sûr, le Brésilien a débloqué la situation grâce à une frappe contrée. Déjà, une belle chose en soit. Mais ce but n'est pourtant que la cerise sur le gâteau. Une belle "cerise" qui vient récompenser un match énorme du Sud-Américain. Car si Lyon "a gagné la bataille du milieu de terrain" comme le souligne Karim Benzema, l'OL le doit en grande partie à Fabio Santos.

Un vrai plus

Pour sa première titularisation en Ligue des Champions, il n'a pas mis longtemps à se mettre au diapason. Avec son agressivité et son énorme travail de récupération, l'ancien joueur du Cruzeiro Belo Horizonte a fait régner l'ordre dans l'entre-jeu lyonnais et découragé une pâle équipe de Stuttgart. Son autorité naturelle s'est imposée. Sa hargne a étouffé les Allemands. Sa disponibilité a apporté un plus. En clair, il sorti un match qui a frôlé le parfait. "Il y a eu une grande bataille au milieu du terrain. C'était une zone importante mais ça s'est bien passé", avoue-t-il humblement.

Aujourd'hui, Fabio Santos savoure. Et pourtant, tout n'a pas été rose depuis son arrivée dans le Rhône en janvier 2007. Recruté pour compléter l'effectif lyonnais dans la perspective du 8e de finale de Ligue des Champions contre l'AS Rome, l'homme de Belo Horizonte a longtemps rongé son frein. Jugé trop lent, pas assez incisif, il ne fait que huit petites apparitions sous les ordres de Gérard Houllier. Et le début de saison avec Alain Perrin n'annonçait rien de mieux. Tout le monde parlait alors d'erreur de casting. La première pour l'OL avec un Brésilien depuis des saisons. Mais voilà, Fabio Santos est un "combattant" comme l'avait annoncé son compatriote et coéquipier Cris. Il n'a jamais lâché et a surtout profité à merveille de la première chance offerte par Perrin.

La tête sur les épaules

Depuis son but, fin septembre, contre Lens (3-0), Santos a gagné du temps de jeu dans le milieu lyonnais. Redoutable devant la défense, il apporte également un vrai plus en attaque. Dans l'animation du jeu notamment. A 26 ans et après les épreuves traversées à l'OL, le milieu auriverde refuse toutefois de s'emballer. "Vous savez, cela n'a pas toujours été facile pour moi pendant ces longues semaines où je ne jouais pas. Alors pour l'instant, je préfère jouer que parler, explique-t-il. Les buts que j'ai marqués contre Lens et Stuttgart ne représentent rien encore. Je suis dans une bonne période et j'essaie simplement d'en profiter. Je m'accroche, je travaille et je n'ai même que cela en tête."

Une chose est sûre : le temps où Fabio Santos cirait le banc de Gerland est bien loin. Il est devenu une alternative intéressante à Jérémy Toulalan. Une nouvelle option pour Alain Perrin qui pourrait bien s'avérer décisive dans les semaines à venir. Toulalan blessé trois semaines, Santos va avoir plus d'une opportunité de marquer encore un plus son territoire. Aussi bien sur les pelouses que dans l'effectif lyonnais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://realhiphop.forumpro.fr
 
Fabio Santos, la résurrection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOSTSONATEN SPRINGSONG RESTYLED + FABIO ZUFFANTI
» Joly Braga Santos (1924-1988)
» Joly Braga-Santos (1924-1988)
» Fabio Biondi
» Oberto,conte di San Bonifaccio (Verdi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
realhiphop :: Hip-Hop Lifestyle :: News Sport-
Sauter vers: